[Cyclo-cross] Un ennui mécanique pour Marie Schreiber en Coupe du monde

C’est la jeune hongroise Blanka Vas qui s’est imposée dimanche dans la 5e manche de Coupe du monde à Overijse (Belgique) où la luxembourgeoise Marie Schreiber (Tormans-Circus), a été malchanceuse.

Les jours se suivent et ne se ressemblent pas pour Marie Schreiber (Tormans-Circus). Victorieuse samedi de l’épreuve internationale de Contern, la jeune luxembourgeoise de 18 ans n’a pas eu de chance dimanche à Overijse où pour elle, la 5e manche de la Coupe du monde a tourné court. Elle a bloqué sa chaîne, un ennui mécanique majeur puisqu’elle n’a pu se faire dépanner. L’abandon devenait alors inéluctable.

Le vent de jeunisme qui sévit en cyclisme s’est encore confirmé dans cette épreuve dames disputée sur un circuit boueux puisque c’est la Hongroise Blanka Vas (20 ans), coéquipière de Christine Majerus chez SD Worx, qui s’est imposée devant l’épatante néerlandaise Puck Pieterse (Alpecin-Fenix), 19 ans, pointée à 15 secondes. La championne du monde néerlandaise Lucinda Brand (Baloise Trek Lions)  a pris la 3e place à 33 secondes, alors que la Néerlandaise Denise Betsema et l’Américaine Clara Honsinger complètent le top, juste devant la Française Line Burquier, 18 ans.

Outre Marie Schreiber, les soeurs Maïté et Layla Barthels étaient au départ. La première nommée a été retirée dans le dernier tour et se classe 51e, alors que la plus jeune, Layla, prend le 55e rang.

D. B.

Articles connexes

Stay Connected

0FansJ'aime
3,505SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

ne manquez pas