[Critique BD] Goldorak reprend du service

C’est le héros de toute une génération, et celui qui a permis à la culture manga de s’imposer en Europe. Goldorak, 43 ans après ses premières batailles, est de retour avec une BD 100% française teintée de nostalgie. Culte.

Si le geste n’est pas toujours une réussite, avouons que cette mode de ressusciter des héros d’antan a du charme. Sous l’impulsion de nouveaux auteurs et illustrateurs, ceux-ci gagnent en effet en épaisseur et en maturité, tout comme l’histoire, souvent moins manichéenne et préoccupée par les enjeux actuels. Une renaissance qui, cette année, touche le plus grand de tous les robots de l’espace : Goldorak.

Articles connexes

Stay Connected

0FansJ'aime
3,503SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

ne manquez pas