Emmanuel Macron et Marine Le Pen au second tour quelles que soient les hypothèses à droite, y compris une candidature d’Eric Zemmour, selon notre sondage

Selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour franceinfo et « Le Parisien/Aujourd’hui » en France publié vendredi, Emmanuel Macron et Marine Le Pen s’affronteraient au second tour de l’élection présidentielle en 2022 quelles que soient les autres candidatures, y compris celle d’Eric Zemmour.

Article rédigé par

Publié le 03/09/2021 19:00

Mis à jour le 03/09/2021 19:01

Temps de lecture : 2 min.

À sept mois du premier tour de l’élection présidentielle du 10 avril 2022, Emmanuel Macron et Marine Le Pen sont toujours en tête des intentions de vote, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria publié vendredi 3 septembre pour franceinfo et Le Parisien/Aujourd’hui en France. Le chef de l’Etat sortant est crédité de 24 à 26% des voix et la présidente du Rassemblement national de 19 à 23%, en fonction des scénarios. Six hypothèses différentes ont été testées, en fonction du candidat qui sera soutenu par les Républicains et de la candidature ou non d’Éric Zemmour.

Dans chacune des hypothèses, le candidat de la droite arrive en troisième position des intentions de vote. En fonction de la candidature ou non d’Éric Zemmour, Xavier Bertrand recueille 15 à 17% des intentions de vote, Valérie Pécresse en obtient 14 à 16%, et Michel Barnier entre 11 et 13%. Dans le cas d’une candidature, Éric Zemmour recueille lui entre 8 et 8,5% des intentions de vote.

Xavier Bertrand et Valérie Pécresse sont donc au coude à coude dans les intentions de vote, devant Michel Barnier. Ces trois personnalités ont également été testées auprès des sympathisants LR-UDI, alors qu’une primaire n’est toujours pas confirmée pour désigner le candidat de la droite. Xavier Bertrand recueille 39% d’opinion favorable, Valérie Pécresse est à 29%, et Michel Barnier à 22%.

Pour le reste des intentions de vote au premier tour de la présidentielle 2022, Yannick Jadot arrive en quatrième position avec 10 à 11% des intentions de vote, devant la socialiste Anne Hidalgo et ses 9%. Le candidat de La France insoumise Jean-Luc Mélenchon arrive au même niveau qu’Éric Zemmour, avec entre 8 et 8,5% des intentions de vote selon les hypothèses. Nicolas Dupont-Aignan recueille 2 à 5% des intentions de vote, selon le candidat de la droite ou la candidature d’Éric Zemmour. Arnaud Montebourg est à 2%, juste devant le communiste Fabien Roussel à 1,5%.

69% des Français interrogés se disent « certains » ou « presque certains d’aller voter ». 31% se disent « abstentionnistes « probables » ou « potentiels ». 11 à 16% de ceux qui se disent « certains d’aller voter » n’ont pas souhaité exprimer d’intention de vote.

Ce sondage Ipsos-Sopra Steria pour franceinfo et Le Parisien/Aujourd’hui en France a été réalisé sur le terrain les 2 et 3 septembre 2021 auprès d’un échantillon de 925 personnes inscrites sur les listes électorales et représentatives de la population française âgée de 18 ans et plus.

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien

Articles connexes

Stay Connected

0FansJ'aime
3,514SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

ne manquez pas