[BGL Ligue] Le RFCU douche la Jeunesse à la Frontière

Dans une partie assez pauvre en occasions nettes, le Racing a su se montrer plus réaliste pour repartir avec les trois points de la Frontière (0-2).

Jeff Saibene et le RFCU peuvent remercier Yann Mabella. Remuant toute la partie, ce dont tout le monde ne peut pas se targuer, l’international congolais a été récompensé de ses efforts par deux passes décisives en deuxième période, lesquelles ont permis au club de la capitale d’empocher un succès précieux sur la pelouse d’une Jeunesse volontaire, malgré les absences, mais pas assez efficace.

Incertain jusqu’au coup d’envoi, Sommer était bien présent dans les buts eschois. Et il a rapidement rassuré son monde sur un tir de Françoise que Nakache a poussé au fond avant d’être signalé hors-jeu (2e), puis sur un centre de Françoise mal apprécié par De Sousa Moreira et repris à bout portant par Mabella (4e).

Deux alertes précoces longtemps restées sans suite pour le RFCU, et auxquelles la Jeunesse a dû attendre la 22e minute, ce centre vicieux de Fortes et cette reprise au second poteau de Deruffe pour répondre. En vain : Ruffier a sorti un arrêt réflexe, le seul qu’il ait eu à effectuer au cours d’une première période assez hachée et particulièrement pauvre en occasions.

Dembélé, le coup de génie

Le deuxième est intervenu à la 55e minute, sur un nouveau centre de Fortes repris trop mollement par Deruffe, et a marqué le point de départ d’un petit temps fort eschois rapidement douché par Dembélé. Peu en vue jusqu’ici, à l’exception de ce coup franc passé de peu à côté (51e), l’international malien s’est rapidement retourné sur une déviation de Mabella, et a mystifié Sommer d’un coup de patte superbe à 25 mètres (0-1, 64e).

Pas de quoi décourager les hommes de Jeff Strasser, pressants mais trop imprécis dans le dernier geste, à l’image de ces têtes de Maazou et Hadraoui non cadrées (66e, 70e), de ce tir lointain de Todorovic à côté  (72e), de ce centre de De Sousa Moreira que Maazou n’a pas su smasher (78e) ou de ce ballon gratté dans la surface par Nouvier mais passé sous le nez du Nigérien (79e).

Tout l’inverse d’un RFCU réaliste au possible et mis à l’abri par Tinelli, servi sur un plateau par Mabella, plus véloce qu’Hadraoui dans la surface (0-2, 80e). Frustrant pour la Jeunesse, qui voit Etzella revenir à sa hauteur et stagne désormais juste au-dessus de la zone rouge avec six petits points en autant de journées. C’est deux fois que le Racing, huitième avant cette journée et qui devrait faire un joli bond au classement grâce à ce succès.

Simon Butel

Articles connexes

Stay Connected

0FansJ'aime
3,507SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

ne manquez pas