Progrès – F91 : la pluie et le Covid ne les arrêteront plus

Niederkorn et Dudelange vont enfin démarrer leur saison pour de bon.

Le bulletin de santé du F91 est presque aussi bon que le bulletin météo du sud du Grand-Duché. Mais s’il fera grand soleil et 26° ce samedi soir au-dessus du stade Jos-Haupert, des nouvelles écartant toute chance de nouvelle tempête susceptible d’interrompre ce nouveau choc (après qu’une énorme pluie d’été ait mis fin au derby differdangeois la semaine passée), les hommes de Carlos Fangueiro ne seront eux pas au complet puisqu’un nouveau cas de covid vient de survenir dans le vestiaire. Un de moins, c’est sur, et peut-être plusieurs autres titulaires puisque sur les cinq joueurs revenus à l’entraînement en cette fin de semaine et qui semblent bien à court de préparation après une semaine et demie loin des terrains, certains devraient vraisemblablement faire l’impasse.

«Oui, OK, ces joueurs sont essoufflés après quelques courses, relativise Fangueiro, mais le reste du groupe offre énormément de garanties. Et puis de toute façon, certains des joueurs ayant contracté le virus étant premières licences, il faudra quand même que certains soient là». Quitte à s’asseoir sur le banc. Mais dans l’affaire, le technicien dudelangeois a acquis la conviction que son changement d’orientation était le bon : «Le vaccin, au début, je n’étais pas trop pour mais on voit bien aujourd’hui que c’est ce qu’il y a de mieux pour tout le monde». Une double injection chez chacun de ses garçons aurait, en effet, grandement contribué à augmenter leurs chances de lancer leur saison sur un succès, ce samedi soir. Avec quelques titulaires potentiels en moins, elles ont un peu baisser.

Niederkorn cependant, n’a pas énormément plus de certitudes. Le report de son match contre le FCD03 après seulement 39 minutes de temps de jeu a donné quelques indications à Stéphane Leoni mais  elles sont essentiellement négatives. Face au «refus de jeu» differdangeois, il a forcément noté que son bloc défensif semblait très costaud, «et ça peut aider pour pouvoir harceler nos adversaires un peu plus haut», mais aussi qu’il manquait de rythme à la relance, de pressing pour gagner des mètres et d’occasions de but. Bref de pas mal de choses.

Pas sûr que Conrad Azong solutionne tous les problèmes. Le géant allemand, recruté officiellement cette semaine, ne serait pas physiquement prêt avant deux à trois semaines dixit Stéphane Leoni. «Moi, je pense qu’il sera convoqué», lance Fangueiro, qui n’a pu s’empêcher de remarquer, en 39 minutes de Progrès – Differdange, samedi dernier, que «ce Progrès cherche presque tout le temps la profondeur. En fait non, tout le temps». Ça va swinguer au stade Jos-Haupert. Pour de bon cette fois.

Julien Mollereau

Articles connexes

Stay Connected

0FansJ'aime
3,502SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

ne manquez pas