Le Fola aux portes des barrages ? «Il reste 90 minutes à souffrir», assure Bensi

[Conference League – 3e tour] Décisif sur les deux buts inscrits par le Fola à Linfield, mardi, l’ancien international Stefano Bensi retrouve le niveau de forme de ses meilleures années.

Le Fola a-t-il fait le plus dur ? Revenu victorieux du premier rendez-vous de sa double confrontation avec les Nord-Irlandais de Linfield, les Eschois ont donné la même impression de sérénité à Windsor Park que face aux Biélorusses du Shakhtyor Soligorsk au tour précédent. Ils sont portés notamment par l’un de ses anciens, Stefano Bensi, auteur d’un bijou (une frappe enroulée en lucarne) pour l’égalisation et qui pousse la défense à la faute sur la réalisation de Gauthier Caron pour le 1-2. Mais s’il y a un joueur qui a l’expérience pour savoir que rien n’est fait, c’est bien un garçon à 26 matches continentaux et, désormais, 5 buts…

Articles connexes

Stay Connected

0FansJ'aime
3,498SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

ne manquez pas