[BGL Ligue] Le derby differdangeois reporté après… 39 minutes et une averse incroyable

Le tout premier match de la saison ne sera pas allé à son terme. Laurent Kopriwa, après réinspection d’un terrain qu’il avait fait quitter aux joueurs quelques minutes plus tôt, a définitivement interrompu la partie : trop d’eau et un ballon qui ne roulait plus.

La reprise de la BGL Ligue, saison 2021-2022, avait lieu au stade Jos-Haupert, devant une tribune pleine, un sélectionneur national, plusieurs coaches de l’élite et un public sans masque mais avec vaccination complète, tests négatifs, saucisses, frites et bières. Sur la feuille de matches, sept internationaux, le retour de Dan Da Mota au pays et un derby électrique. Bref, le paradis.

Enfin, jusqu’à ce qu’il se mette à tomber des trombes d’eau. Un déluge qui a noyé avant la pause une partie plutôt moyenne et émaillée d’approximations bien avant que l’état de la pelouse ne puisse être mis en cause. Avant que M. Kopriwa ne renvoie tout le monde aux vestiaires prématurément, à la 39e minute, alors que le ballon ne roule plus, un seul véritable tir. Mais huit hors-jeu et dix-sept fautes.

Les deux seuls frissons l’ont été sur des passes en retrait qu’Amodio d’abord, Flauss ensuite, doivent dégager en tendant la jambe pour écarter le danger en catastrophe, le ballon s’étant planté net avant de leur parvenir et alors que des attaquants adverses se précipitaient pour se saisir de l’occasion.

Après ça, on n’aura pas repris. Cela n’aurait pas eu grand intérêt, de toute façon : après avoir parcouru le terrain de long en large flanqué du quatrième arbitre, M. Sabotic, Laurent Kopriwa a définitivement mis un terme à cette rencontre. Tu parles d’une reprise…

A priori, on reprendra à la 1re minute

«On a bien fait d’arrêter. Vous imaginez si un but se marque dans ces conditions?», constatait Fabio Marochi, le président niederkornois, alors que beaucoup de gens traînaient sur les installations du stade Jos-Haupert, visiblement pas pressées de rentrer et alors que le soleil était revenu. «Et puis il commençait à y avoir des éclairs, c’était dangereux. Par contre, hors de question de rejouer demain (NDLR : dimanche 8 août) comme je l’entends : au niveau de l’organisation, c’est impossible avec la sécurité, les bénévoles et tout ça». Fabrizio Bei, qui avait troqué son jean pour un bas de survêtement du club après s’être fait rincer dans la minuscule tribune de face («Parce que quand je m’asseois dans la tribune principale, d’habitude, on perd…»), rappelait ce qu’il croit savoir du réglement et que M. Kopriwa lui a confirmé à demi-mots : «Il faudra que la FLF refixe une date mais contrairement à beaucoup d’autres fédérations en Europe, on ne reprendra pas à la 39e minute, mais dès le début».

Le président du FCD03 avait pourtant gentiment tiré les oreilles à son fils, Gianluca, qui avait eu au bout du pied la balle de 0-1 quelques secondes seulement avant que M. Kopriwa ne mette fin à la mascarade. Il ne restera donc rien de ce coup d’envoi raté. Hormis… le carton jaune reçu par Maxime De Taddeo qui lui, comptera. On se donne rendez-vous le mercredi 18 août, date à laquelle le F91 – Wiltz remis pour cause de cas de covid à Dudelange, doit déjà se tenir?

Julien Mollereau

Articles connexes

Stay Connected

0FansJ'aime
3,507SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

ne manquez pas