l’État a « une dette » envers la Polynésie française, reconnaît Emmanuel Macron

Publié le 28/07/2021 10:00

Durée de la vidéo : 1 min.

France 2

Article rédigé par

Le chef de l’État a reconnu mardi 27 juillet que la France avait « une dette » envers la Polynésie française après les essais nucléaires réalisés entre 1966 et 1996 sur le territoire. 

La France a « une dette » envers la Polynésie française pour les essais nucléaires réalisés entre 1966 et 1996, a déclaré Emmanuel Macron mardi 27 juillet à Papeete. Le chef de l’État a promis que les victimes de ces essais seront mieux indemnisées. »Une dette par rapport à ces essais qui n’étaient pas « propre », a-t-il dit, notamment entre 1966 et 1974″, rapporte le journaliste Jeff Wittenberg, envoyé spécial à Papeete, à Tahiti.

« Est-ce qu’on les aurait faits, ces essais, en Bretagne ou dans la Creuse ? ‘Non’, a dit le chef de l’État. On a choisi de les faire ici parce que c’était loin », cite le journaliste. Le président a toutefois assumé toutefois la stratégie de dissuasion nucléaire été décidée par le général de Gaulle, et qui incluait ces essais. »Ce n’est donc le pardon que réclamaient certains, mais ce concept de ‘dette’ inclut aussi des réparations », précise Jeff Wittenberg. 

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien

Newsletter

toute l’actualité en vidéo

Recevez l’essentiel de nos JT avec notre newsletter

Abonnement Newsletter

France Télévisions utilise votre adresse email afin de vous adresser des newsletters.

articles sur le même thème

vu d’Europe

Franceinfo sélectionne chaque jour des contenus issus de médias audiovisuels publics européens, membres de l’Eurovision. Ces contenus sont publiés en anglais ou en français.

contenus sponsorisés

Articles connexes

Stay Connected

0FansJ'aime
3,514SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

ne manquez pas