les centres soudainement pris d’assaut

Publié le 13/07/2021 20:48

Durée de la vidéo : 2 min.

France 2

Article rédigé par

C.Rougerie, S.Giaume, M.Arribe, K.Le Bouquin, I.Delion, A.Paillasse, P.Brame –

France 2

France Télévisions

L’effet a été immédiat : à peine l’allocution d’Emmanuel Macron terminée, les demandes de rendez-vous pour les vaccins ont explosé sur la plateforme Doctolib. Un record de vaccinations a été battu le 12 juillet, avec 792 339 injections.

Partout en France, c’est le même scénario, les centres de vaccination font le plein. À Toulouse (Haute-Garonne), dès neuf heures du matin, plus aucunes doses disponibles pour les personnes n’ayant pas de rendez-vous. Tout le monde n’a pas pu prendre un créneau sur internet. À Vélizy (Yvelines) près de 80 personnes patientent en fin de matinée pour se faire vacciner, et nombre d’entre eux ont été motivés par Emmanuel Macron.

Ces candidats au vaccin se disent plus ou moins contraints, et redoutent des privations dans leurs vie quotidienne. À Vélizy, on n’a pas de problème de doses, mais face à l’affluence, les responsables du centre ont dû recruter. Un engouement pour la vaccination inédit : plus d’1,7 millions de personnes ont pris rendez-vous. Cinq fois plus qu’il y a sept jours. « Deux tiers des rendez-vous ont été pris par des moins de 35 ans (…) c’est normal, ils sont moins vaccinés que les plus vulnérables », constate Stanislas Niox-Château, cofondateur de Doctolib.

Partager sur Twitter

Partager sur Facebook

Partager par mail

Partager le lien

Articles connexes

Stay Connected

0FansJ'aime
3,504SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

ne manquez pas