Le rappeur américain Biz Markie, légende du hip-hop new-yorkais, est mort à l’âge de 57 ans

Le rappeur américain Biz Markie, considéré comme l' »ami » du hip-hop en référence à son tube Just a Friend, est mort vendredi à 57 ans, selon plusieurs médias américains.

« Biz a laissé un héritage artistique qui va être célébré pour toujours par ses pairs au sein de l’industrie et ses fans bien aimés dont il a été capable de toucher les vies par la musique pendant plus de 35 ans », a écrit sa représentante Jenni Izumi dans un communiqué. Biz Markie est décédé avec son épouse à ses côtés, a-t-on ajouté de même source.

Alors que des rumeurs sur sa mort circulaient depuis plusieurs semaines, aucune information sur la cause de son décès n’a été fournie. Ce géant en surpoids souffrait depuis des mois de complications dûes à son diabète de type 2. Selon TMZ, il serait mort vendredi en fin d’après-midi dans un hôpital de Baltimore.

Marcel Theo Hall à l’état civil avait lancé sa carrière au milieu des années 80. Connu pour ses talents de beatboxer et ses paroles pleines d’autodérision, celui qui était parfois surnommé « le clown du hip-hop » a introduit le rap humoristique.

La sortie en 1989 du savoureux Just a Friend avait propulsé la carrière de Biz Markie dans la lumière. Il faisait partie du célèbre Juice Crew, collection pionnier du hip hop new yorkais, aux côtés de figures comme Marley Marl, Mc Shan, Roxanne Shanté et Big Daddy Kane.

Sa chanson autobiographique Vapors, où il rappelait ses ambitions d’adolescent, avait été reprise par Snoop Dogg en 1997. Il a aussi joué un petit rôle d’extraterrestre dans le film Men in Black II avec à l’affiche Will Smith.

Plus récemment, Biz Markie s’était illustré pour ses talents de DJ. Il avait participé à des émissions musicales avec plusieurs nouvelles stars du rap comme Cordae. Biz Markie avait aussi fait plusieurs apparitions sur le grand écran, souvent pour jouer une vision humoristique de lui-même comme dans Men in Black. Il avait même prêté sa voix au dessin animé Bob l’éponge. Sa notoriété dépassait largement les frontières de New York, ou des Etats-Unis, l’artiste se produisant régulièrement à l’étranger, comme au Bataclan, à Paris.

L’apparition de Biz Markie dans Men in Black (avancez à 1:21)

Dans une longue tribune en hommage à son ami publiée sur le site du magazine Rolling Stone, Mike D des Beatie Boys se souvient du grand entertainer qu’était Biz Markie. « Un jour, alors qu’il faisait un DJ set avant nous, le courant a soudain coupé. Il n’a pas loupé un beat, continuant à beatboxer et à chanter. » Il souligne aussi combien il était « inclusif comme le hip-hop peut l’être dans ses meilleurs moments ».

Le rappeur Biz Markie à Londres le 6 avril 1988. (DAVID CORIO / REDFERNS / GETTY)

De son côté, le rappeur Q-Tip de A Tribe Called Quest, lui aussi originaire de New York, a écrit Tu vas tellement me manquer mon ami, ça fait mal. Tellement de souvenirs ».

This one hurts baad … RIP to my Aries bro… ahhh man @BizMarkie damn im gonna miss u so so many memories.. hurts bad. My FRIEND

— QTip (@QtipTheAbstract) July 17, 2021

« Je t’aime frangin. Le veux envoyer de l’amour à tous tes fans, tes millions de fans autour du monde, J’envoie mon amour à ta famille, ta femme, ton managment et repose en paix frangin. Je t’aime. Peace », a écrit LL Cool J, visiblement ému.

Flea, le bassiste des Red Hot Chili Peppers, a écrit sur Twitter : « Tout mon amour à un pourvoyeur d’amour et de joie unique en son genre, le génial Biz Markie. Je passerai ses disques jusqu’au jour de ma mort et mon coeur se réjouira. Je t’aime Biz ».

All of my love to the one of a kind bringer of love and joy, the great Biz Markie. I will bang his records til the day I die and my heart will rejoice. I love you Biz.

— Flea (@flea333) July 17, 2021

« Repose en beats » (jeu de mots sur rest in peace, repose en paix), a écrit Public Enemy sur son compte twitter.

Rest in Beats, Brother Biz @BizMarkie pic.twitter.com/6Ys3LGBk4l

— PUBLIC ENEMY (@PublicEnemyFTP) July 17, 2021

« Biz Markie a bouleversé le hip-hop et a présenté le sens de l’humour new-yorkais à des publics du monde entier », a déclaré le maire de New York, Bill de Blasio sur Twitter. « Nous pleurons un vrai fils de Harlem ce soir. »

Articles connexes

Stay Connected

0FansJ'aime
3,502SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

ne manquez pas