Intempéries : plus de 100 interventions des pompiers à travers le pays

À 17 h 30 ce mercredi, le Corps grand-ducal d’incendie et de secours (CGDIS) avait déjà dû intervenir une centaine de fois à cause des intempéries qui traversent le pays.

En raison de l’alerte orange lancée par MeteoLux ce mercredi, depuis 16 h, les pompiers du pays se sont organisés pour faire face aux appels téléphoniques qui risquaient d’affluer. “Le Centre de gestion des opérations (CGO) et une salle de débordement ont été activés”, explique le CGDIS dans un communiqué. Cela permet d’augmenter “la capacité d’absorption des appels d’urgence mais également afin de faire le tri entre les appels spécifiquement liés aux intempéries et les autres types d’appels d’urgence “.

Ainsi, à 17 h 30 les pompiers du pays étaient engagés à travers tout le pays sur 100 interventions, essentiellement des caves ou habitations inondées. Mais aussi pour des chutes d’arbres.

Mardi déjà, le service de prévision de crues (SPC) avait mis en garde contre d’éventuelles inondations, en raison des précipitations –parfois intenses – qui faisaient monter le niveau des eaux de la Sûre, l’Alzette, la Chiers et la Syre. Ces prévisions se voient confirmées ce mercredi, si bien que le service est entré “en phase alerte crue” dans l’après-midi.  Ainsi, “les niveaux d’eau aux stations de l’Alzette devraient dépasser le niveau de signalement 1 (cote de pré-alerte) en début de soirée. Le niveau 2 (cote d’alerte) devrait être dépassé peu de temps après”, détaille le communiqué du SPC. Idem sur la Sauer aux stations de Diekirch et de Bollendorf et sur l’Eisch. Seule l’Attert devrait dépasser la cote de pré-alerte en fin de soirée, mais ne pas atteindre le niveau 2.

Des perturbations sur le réseau ferré

Les CFL prévenaient, eux aussi, que les intempéries risquaient d’entraîner des perturbations sur le réseau ferré luxembourgeois, “durant la soirée de ce mercredi 14 juillet et jusqu’au jeudi 15 juillet, en matinée”. Les usagers étaient invités à se renseigner sur le site ou sur l’application des CFL.

“Une fine pellicule d’eau peut recouvrir des bouches d’égout ayant été soulevées par les flots
et représenter un danger pour les piétons”, selon le CGDIS. (photos Fabrizio Pizzolante)

Dans le même temps, près de nos frontières, la Belgique devait faire face à de sérieuses intempéries. Quant au service de prévision des crues de Moselle, il se plaçait en vigilance jaune, annonçant une montée des eaux sur les cours d’eau Moselle aval et Orne, en raison là aussi des fortes précipitations en cours depuis mardi.

Les conseils donnés mardi restent valables : il ne faut pas emprunter les chaussées inondées ou bloquées, préviennent les secours grand-ducaux. Et il est conseillé que les chantiers de construction par exemple ou les campings et  d’autres installations mobiles près des berges soient évacués si nécessaire, avertit le SPC.

LQ

Articles connexes

Stay Connected

0FansJ'aime
3,497SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

ne manquez pas