Homicide de Bonnevoie : l’un des suspects remis en liberté

Après l’altercation mortelle du 26 janvier dernier à Bonnevoie, qui avait coûté la vie à un jeune homme de 18 ans, deux jeunes mineurs étaient poursuivis pour homicide volontaire. L’un d’eux a depuis atteint la majorité et quitté l’unité de détention spécialisée, a indiqué le parquet mercredi.

Ces deux jeunes gens, âgés au moment des faits de 15 et 17 ans, avaient été placés sous mesure de garde provisoire à l’Unité de sécurité (UNISEC) de Dreiborn, sur décision du juge d’instruction de Luxembourg.

Fin mai, l’auteur présumé de 17 ans a atteint l’âge de la majorité. “De ce fait, la mesure de garde provisoire est devenue caduque”, explique le parquet. En effet, la loi relative à la protection de la jeunesse stipule que les mesures provisoires ordonnées dans ce cadre prennent fin de plein droit à la majorité de l’adolescent concerné. Il a donc été remis en liberté le jour de ses 18 ans.

Un renvoi selon les formes et compétences ordinaires d’une procédure de jugement en tant qu’adulte majeur peut uniquement être demandé après la clôture de l’instruction. Celle-ci étant toujours en cours, “le ministère public n’a, à l’heure actuelle, pas d’autre choix que d’en attendre la clôture”, ajoute le parquet.

LQ

Articles connexes

Stay Connected

0FansJ'aime
3,506SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

ne manquez pas