Hayange : “accord de principe” pour la reprise de Liberty Steel par l’allemand Saarstahl

Un “accord de principe” a été trouvé pour la reprise par le groupe sidérurgique allemand Saarstahl des sites français en difficulté d’Ascoval et d’Hayange, propriétés du britannique Liberty Steel, a annoncé jeudi le ministère français de l’Économie et des Finances.

“La signature d’un accord de principe entre le groupe Liberty et le sidérurgiste allemand Saarstahl ouvre la voie à une transaction à l’été 2021. Cet accord de principe doit encore être affermi”, indique dans un communiqué transmis par le ministère, qui “sera attentif à ce que les éléments de sécurisation de cette cession soient apportés dans les prochaines heures”.

AFP

Articles connexes

Stay Connected

0FansJ'aime
3,504SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

ne manquez pas