[BGL Ligue] Differdange prolonge le mode nomade

Exilé à Niederkorn durant la dernière phase retour, le FCD03 ne retrouvera pas son stade, dont la pelouse est toujours en chantier, avant trois mois.

C’est le genre de match que Fabrizio Bei, le président differdangeois, aurait aimé voir se dérouler au stade municipal. Las : la réfection de la pelouse y traînant en longueur, la faute principalement à une météo très capricieuse en avril et mai où «il pleuvait à gogo», c’est à Schifflange que le FCD03 accueillera ce mercredi soir en amical le FC Metz, pensionnaire de l’élite du football français, après avoir déjà «reçu» Weiler-la-Tour (PH) vendredi (6-0) et Pétange dimanche (4-0) au stade Jaminet d’Oberkorn.

Le chantier, qui consistait à remplacer l’ensemble de l’aire de jeu, depuis le système de drainage souterrain progressivement mis hors-service par les vibrations des voies de chemin de fer voisines jusqu’à la pelouse, qui vient seulement d’être semée et recouverte d’engrais, accuse deux bons mois de retard. Débuté au printemps, celui-ci a contraint Differdange à disputer sa phase retour au stade Jos-Haupert, antre de son voisin et rival du Progrès Niederkorn, face auquel il s’était d’ailleurs lourdement incliné «chez lui», si l’on peut dire, le 16 mai.

Le stade prêt le 17 octobre ?

Si la FLF a accédé à la requête des dirigeants differdangeois de jouer un maximum de matches à l’extérieur en début de saison (le FCD03 se déplacera deux fois lors des deux premières journées et quatre fois lors des six premières), cet exil se prolongera au moins jusqu’à la mi-octobre, où Differdange et son président espèrent enfin retrouver le municipal pour la réception de Dudelange le 17 (9e journée). Avant cela, les hommes de Pedro Resende auront accueilli à Niederkorn le Fola (3e journée), le Swift (5e j.) et le RM Hamm Benfica (7e j.).

Ce sont au total dix recrues qui devront donc attendre encore trois mois pour enfin découvrir leur nouveau stade, «l’un des plus beaux du pays» aux yeux de Fabrizio Bei, d’autant plus frustré de ne pas les voir s’y produire que le mercato differdangeois – pas forcément terminé – apparaît ambitieux, à l’image de l’arrivée récente de l’ailier international luxembourgeois Daniel Da Mota (35 ans, 101 sélections), et que l’équipe semble sur la bonne voie.

«On a fait un bon recrutement, on a un cadre plus grand que la saison dernière en quantité et qualité, estime le dirigeant. Pedro et son staff sont en train de mettre de bonnes choses en place. Mais il ne faut pas s’enflammer, il y a encore beaucoup de choses à travailler. C’est le terrain qui parlera.» À Differdange, celui-ci n’en est encore qu’au stade de la pousse. Mais non loin de là, à Niederkorn, Bei espère qu’il sera bavard dès le samedi 7 août (19h), date du premier déplacement du FCD03 chez son voisin du Progrès, en ouverture du championnat : «On doit être prêts, on a une petite revanche à prendre.»

Simon Butel

Articles connexes

Stay Connected

0FansJ'aime
3,498SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

ne manquez pas