Laurent Saint-Martin, candidat LREM, appelle à un « sursaut républicain »

Laurent Saint-Martin, tête de liste LREM aux élections régionales en Île-de-France, était l’invité de franceinfo le 25 juin 2021. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

« J’appelle à un vrai sursaut républicain », déclare Laurent Saint-Martin, tête de liste La République en marche aux élections régionales en Île-de-France, sur franceinfo vendredi 24 juin.  « Ce droit de vote est sacré. Il a été acquis et il faut le faire vivre en s’exprimant, en donnant son opinion. C’est particulièrement important d’aller voter dans un scrutin proportionnel parce plusieurs sensibilités vont pouvoir vivre demain et faire connaître leurs projets, leur expression dans un hémicycle régional », continue-t-il.

Au sujet de la fusion des listes écologistes, insoumises et socialistes pour le second tour, Valérie Pécresse, la présidente sortante et candidate à sa réelection, a dénoncé une gauche qui aurait perdu sa boussole républicaine. « Elle a raison de dire que cette gauche-là a perdu ses valeurs universalistes. Par contre, elle a tort quand elle dit que cette gauche-là peut gagner. Chacun comprendra bien que maintenant, Valérie Pécresse sera réélue présidente de région et donc que l’enjeu est de faire vivre la pluralité », estime Laurent Saint-Martin. 

« On peut certes accepter que Valérie Pécresse sera la nouvelle présidente de région, mais il lui faudra une opposition constructive qui saura dire quand ça va dans le bon sens, mais qui saura aussi s’opposer. Chacun aura compris que madame Pécresse a besoin du score le plus élevé pour pouvoir jouer son vrai match à elle, qui n’est pas celui de la région, qui est celui de la primaire des Républicains et qui va se passer probablement dans les semaines après cette élection », assure le candidat LREM. 

« Ceux qui ont mis le bulletin Saint-Martin dimanche 20 juin, il faut le remettre le 27 juin pour que, justement, il y ait un groupe progressiste des élus de la majorité présidentielle demain à la région. »

Laurent Saint-Martin

à franceinfo

Valérie Pécresse propose de recruter 1 000 agents de sécurité supplémentaires dans les transports en commun, une bonne proposition selon Laurent Saint-Martin. « Plus de sécurité dans les transports, je le dis depuis le début de cette campagne avec la proposition de la création d’une police régionale, je dis ‘oui’ et j’accompagnerai donc la majorité dans ce projet-là. En revanche, nous serons aussi une vraie vigie démocratique pour nous assurer que la région ne soit plus un simple distributeur de billets dans les communes et sur le tissu fait d’entreprises, mais qu’elle finance réellement des projets d’avenir », prévient Laurent Saint-Martin. 

A lire aussi

  • Élections régionales : « plus vous voterez RN en Île-de-France, plus vous aurez des élus RN pour vous défendre », selon Jordan Bardella
  • Régionales en Paca : « La démocratie est piétinée. La victoire de monsieur Muselier dépend de la gauche et de l’extrême gauche », selon le RN Stéphane Ravier
  • Élections régionales : « En France, on banaliserait presque le fait d’avoir 70% d’abstention », regrette Patrick Mignola
  • Élections régionales : en Occitanie 12,19 %, ce n’est « pas une déception, au contraire c’est une performance », pour le LR Aurélien Pradié
  • Elections régionales : « Nous avons fait de la sécurité notre priorité numéro un », affirme Philippe Ballard, candidat RN à Paris

Sujets associés

Articles connexes

Stay Connected

0FansJ'aime
3,503SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

ne manquez pas